Thread Reader
Twitter

@Le Monde a déjà fait un article la dessis

C'est juste que quand il n'y a pas de donnes sur les métabolites la limite est fixée par défaut à 0,1 microgrammes par litre. Ceci est une valeur réglementaire pour s'assurer que les eaux ne sont pas trop polluées Ce n'est pas une valeur toxicologique de reference
On peut très bien boire de l'eau avec des taux inférieur à 0.1 sans risques pour la santé Voila ça c le minimum. Ensuite il y a a le document guide européen 221/2000 qui existe pour évaluer la pertinence des métabolites dans les eaux .pertinent veut dire à risque et non pertinant
Sans risque. Y a tt un blabla mais au niveau toxicologique il y a 3 conditions pour que un métabolite ne soit pas pertinent Il ne doit pas avec les propriétés biologiques du parent, ex ne pas être herbicide si le parent l'est. Ce n'est pas vraiment un argument toxicologique.
Il fait réaliser la panoplie complète des etudes de genotoxicite comme pour le parent. Et si le perdant est classe CMR cat 2 (cancérologue, muta, repro) je dis bien car 2 donc pas des CMR qui doivent suivre la réglementation CMR comme les 1A et 1B
A partir du moment ou tous les test de genotoxicite sont négatif le seuil pas défait de 0.1 passe a 0.75 (basée sur une approche TTC, je ne vais pas expliquer ça, ça prendrait des plombes). Si le métabolite dépasse encore les 0.75 après ça, il est possible de réaliser des etudes
Subchonique chez l'animal pour dériver une DJA (dose journalière admissible) Cette DJA est alors comparée à la valeur trouvée dans les eaux (évaluation des risques classique) si la valeur est inférieure à la DJA. Il n'y a pas de risques Dans le cas des substances citées, iln'y
Avait pas d'études donc le seuil fixe était de 0.1, lz taux dépassait donc eau impropre à la consommation cela ne voulait pas dire qu'il y avait un risque. Des études ont été réalisées entre temps avec les études de genotox négative donc on pouvait relever le seuil à 0 75. Et des
Et des études in vivo ont permises de faire une évaluation des risques qui montre des risque acceptables Donc les métabolites ne sont pas pertinents. Donc effectivement on passe d'eaux impropres à la consommation à des eaux parfaitement buvables sans danger.
En appliquant la reglementation (doc guide 221/2000) et sur des bases #scientifiques, grâce à de nouvelles études réalisées. J'espere avoir été clair..
Antony Fastier #nofakenews
#toxicologue #vétérinaire #AFIS #agriculture #pesticides #FrAgTw #agitateur Pdt #AFISLyon. Mes tweets n'engagent que moi même si je suis employé @Basf_Agro_FR.
Follow on Twitter
Missing some tweets in this thread? Or failed to load images or videos? You can try to .