Thread Reader
Didier Maïsto

Didier Maïsto
@DidierMaisto

Nov 24
12 tweets
Twitter

1/12 Facialement ce thread est juste : on peut bien trouver les décès selon les statuts vaccinaux et en tirer des conclusions. Cependant, comme les comorbidités ne sont pas prises en compte alors qu’elles sont responsables d’environ 2/3 des décès, la démonstration n’a aucun sens.

😷 Les statistiques du Covid sur le nombre de décès et d'hospitalisés selon le statut vaccinal existent bien, contrairement à ce qu'affirment certains internautes sous-entendant qu'il n'y aurait pas de données prouvant l'efficacité des vaccins #AFP 1/3
2/12 En effet, pour approcher un début de vérité, alors même qu’il semble curieux de tirer ainsi des conclusions hâtives, il faudrait connaître les antécédents des patients admis à l’hôpital. Décéder du #COVID19 quand on souffre d’une maladie cardiovasculaire, respiratoire…
3/12 … de diabète, d’obésité, n’est évidemment pas la même chose que si l’on ne souffre d’aucune des pathologies précitées (et dont la liste ici n’est pas d’ailleurs exhaustive). De plus, nous savons que les décès augmentent de façon exponentielle avec l’âge.
4/12 Or, si les vaccins peuvent avoir une efficacité, même relative et qui s’érode très rapidement, comme cela est d’ailleurs rappelé dans le thread, c’est bien sur des personnes présentant ces facteurs -comorbidités et âge- facteurs soigneusement évités dans la démonstration.
5/12 Il y a par conséquent trois biais qui discréditent l’ensemble. 1/ La CADA feint de ne pas comprendre la question du Dr Toubiana et botte en touche. 2/ Les facteurs de décès évoqués plus haut ne sont pas pris en compte, il y a des déductions à partir du seul statut vaccinal !
6/12 3/ L’AFP factuel fait en quelque sorte du syllogisme scientifique, en énonçant une conclusion vraie à partir de données faussées -à tout le moins très incomplètes. Un vrai travail de fact checking consisterait à expliquer comme je viens de le faire la méthodologie employée.
7/12 Or, il n’en est rien. C’est quand même assez grave, dans la mesure où, comme d’habitude, l’AFP ne se concentre que sur des détails, sans expliquer le plus important. C’est un peu comme expliquer que quelqu’un serait mort « parce qu’il a oublié de respirer », sans préciser…
8/12 … qu’il souffrait d’une grave maladie respiratoire, tout en assurant qu’il n’était pas vacciné. L’AFP reprend à son compte la méthodologie des autorités de Santé, qui confondent sciemment causes et conséquences, afin de démontrer à tout prix l’efficacité de la vaccination.
9/12 C’est bien là que se situe la malhonnêteté intellectuelle : assurer l’efficacité d’un cautère, en omettant qu’il est posé sur une jambe de bois. La France raffole de cette bureaucratie devenue envahissante, qui élabore des normes qui ne disent plus grand chose du réel.
10/12 C’est l’inverse d’une démarche scientifique, dans la mesure où l’on part d’une conclusion et qu’ensuite on élabore la démonstration à partir de celle-ci. Dans un autre domaine, le Conseil d’État procède parfois de la même façon…
11/12 … qui fait a posteriori correspondre le Droit à partir d’une démonstration subjective, car politique a priori. Pour conclure, ce type de fact checking n’est rien d’autre qu’un instrument d’influence destiné à légitimer les discours officiels et à discréditer ceux qui…
12/12 … les mettent en doute, y compris sur un point précis ou une toute petite partie de ceux-ci. Pour le dire autrement : c’est l’institutionnalisation du ministère de la Vérité.
Didier Maïsto

Didier Maïsto

@DidierMaisto
Journaliste indépendant - Ex boss de Sud Radio et de Lyon Capitale - La démocratie française est une cooptation ratifiée par un vote
Follow on Twitter
Missing some tweets in this thread? Or failed to load images or videos? You can try to .