Thread Reader
Stéphane Siohan

Stéphane Siohan
@stefsiohan

Jan 25
10 tweets
Twitter

Non, on ne s'aperçoit pas aujourd'hui de l'ampleur de la corruption. Bien pire il y a plusieurs années. Mais des progrès réalisés par l'#Ukraine en 10 ans dans le traitement institutionnel de ces affaires et le contrôle de la société civile (1) twitter.com/MartinGenier/s…

Ukraine 🇺🇦 on s’aperçoit aujourd’hui de l’ampleur de la corruption avec le limogeage de ministres de l’entourage présidentiel, de gouverneurs et même du procureur général adjoint. Cette crise est salutaire mais ne doit pas altérer le soutien à la guerre contre la Russie 🇷🇺
Tout cela aurait été impossible à la période Porochenko, sans parler de la période Ianoukovitch. Désormais une architecture légale anti-corruption existe, certes encore imparfaite, et les politiques ne peuvent s'y soustraire (2)
Depuis le début de la guerre du Donbass, toutes les études d'opinion ont montré que la priorité numéro 1 des Ukrainiens était l'Etat de droit et la réforme de la justice, portée par la société civile, souvent contre les acteurs politiques (3)
Ces décisions et arrestations de responsables montrent que cet effort porte ses fruits et que les responsables politiques ne peuvent plus se soustraire à la demande de justice émise par la société, encore plus forte depuis février 2022, en raison des sacrifices consentis (4)
Quiconque a suivi la politique ukrainienne ces 10 dernières années ne peut que confirmer sue de tels développements auraient encore ete impossibles il y a 5 ans, quand le gouvernement faisait obstruction aux organes anti-corruption (NABU, SAPO...) (5)
Le fait que l'Ukraine soit capable en temps de guerre de faire répondre de leurs actes des responsables ayant commis des actes délictueux est une preuve de maturation institutionnelle, juridique et démocratique, une victoire et un progrès plus qu'une crise ou un recul (6)
Le plus grand pas effectué en ce sens est la liquidation par le parlement fin 2022 du tribunal administratif de Kyiv, cour corrompue qui justement empêchait toute poursuite judiciaire conrre des officiels pour actes de corruption. Une revolution en pleine guerre (7)
Ce n'est pas Zelensky qui est à créditer de cette évolution, mais la société qui a contraint les acteurs politiques a réviser leurs modes de fonctionnement. La corruption ne s'arrêtera pas du jour au lendemain (8)
Mais pour la première fois de l'histoire moderne de l'Ukraine, l'impunité totale (mère de Maidan) est remise en cause, des outils juridiques se mettent en place. Et cela est un des sous-bassements de la résistance des Ukrainiens dans cette guerre, (9)
car ils savent très bien que le "monde russe" que souhaite leur imposer Poutine est une négation de leur existence nationale, mais aussi une négation totale de l'Etat de droit, de la norme juridique et un règne absolu de la corruption. Remember Ianoukovitch... FIN (10)
Stéphane Siohan

Stéphane Siohan

@stefsiohan
Correspondent in #Kyiv since 2013 @libe @rfi @letemps @lesoir. Covering the war. Doing docs. Co-author of an essay on V. Zelensky, at @Robert_Laffont
Follow on Twitter
Missing some tweets in this thread? Or failed to load images or videos? You can try to .